Ponts roulants bipoutre

Les ponts roulants du type bipoutre sont caractérisés par une capacité et/ou une portée plus élevée (voir schéma á la page 4). Une course de levage particulièrement élevée résulte du fait que le crochet peut être remonté entre les deux poutres.

Suivant le besoin, un pont „bipoutre” peut être plus économique dans le domaine de capacité du type „monopoutre”. Une circonstance technique ou géométrique peut justifier le choix de cette construction.

Quelques exemples oú la construction doublepoutre est recommandée de préférence:

- une course de levage particulièrement élevée (20-30m)
- un treuil enfoncé parmi les support principaux (type ZL-SL)
- une pince hydraulique á suspension fixe ou par cable
- une benne hydraulique á suspension fixe ou par cable
- un trottoir au long du support principal
- une cabine mobile avec le treuil
- dans d’autres cas particuliers

En fonction de l’attachement du support des roues et du support principal, nous pouvons distinguer ici aussi les trois types suivants : « attachement supérieur » (ZL-A), « attachement inférieur » (ZL-B) et « superposition » (ZL-C). Dans la pratique, c’est la solution ZL-A qui est utilisée le plus fréquemment. Le treuil portant le mécanisme d’élévation est installé en général sur les rails soudés sur l’extrémité supérieure des supports principaux.

Compte tenu que dans le mécanisme d’élévation des treuils á attachement supérieur, le cylindre á corde est installé perpendiculairement au support principal, la distance entre les deux supports principaux du pont peut varier en fonction de la hauteur d’élévation. Plus la hauteur d’élévation est importante, plus le cylindre á corde est long; par conséquent, si la hauteur d’élévation est élevée, la distance entre les deux supports principaux doit être plus importante et le support des roues doit être également plus solide.

Si cela s’avère justifié, il est possible de rapprocher les deux supports principaux, si le cylindre á corde du mécanisme d’élévation est installé parallèlement au support principal. Pour cette solution, nous prévoyons un treuil á conception sur mesure.

En comparaison avec les pont-roulants „monopoutre”, on peut dire que les pont-roulants „doublepoutre” sont plus robustes, et moins sensibles aux charges dynamiques. En général, l’inclinaison des supports principaux est plus petite, mais le poids mort est plus élevé, ainsi les frais de fabrication et les efforts agissants sur la piste sont plus importants.

Ponts roulants „bipoutre” ZL-SL

Que peut-on faire si la hauteur du batiment est petite, mais nous avons besoin d’une grande hauteur de levage?

Commandez le pont roulant „bipoutre” ZL-SL chez GD.

Cette construction particuliere, développée par GD, rassemble les avantages du pont „monopoutre” et du pont „bipoutre”, afin d’obtenir une hauteur de levage maximum.

Le type ZL-SL est une grue très compacte, car le palain du pont est enfoncé entre les deux supports principaux (voir schéma). Cet enfoncement devient possible par un mécanisme de roulement du type „inférieur”.

Des problèmes se posent souvent quand on veut soulever une charge de grande taille par une barre d’écartement dans un bâtiment á hauteur réduite. La construction ZL-SL vous offre une solution économique.

La conception asymétrique du treuil attaché par la partie inférieure aux deux supports principaux permet d’installer un deuxième treuil (voir le schéma du milieu). Les crochets des deux treuils (en exploitation synchronisée) remplacent la poutre d’élévation, augmentant ainsi considérablement la hauteur d’élévation disponible.

Ce pont peut être réalisé également en type suspendu (ZH-SL), ce qui permet d’obtenir les meilleures positions extrèmes des crochets (voir le schéma du bas).

 

 

Demande de devis



Références

BKV Zrt. (Budapest, Kelenföld) ■ Radioaktív Hulladékokat Kezelő Kft. (Nemzeti Radioaktív Hulladéktároló, Bátaapáti)